Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Ires et délires

Ires et délires

Mes amours, mes douleurs ...

Publié le par Paloma

L'île s'est éveillée
Dans un repli
De vague.
Vague bleue
De l'âme
Vague blessée
Par le roc
Acéré
De l'indifférence.

Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma
La ravaudeuse
La ravaudeuse







La ravaudeuse




Sur le métier du temps
Sans cesse elle tissait
Son visage, sa mémoire.


En un incessant ballet
La navette tendait
Les fils des jours.


Elle y comblait les vides
Et sur la trame fragile
Réparait l'absence.


Entre les jours, elle tendait
Les fils et les ponts
Brodaient des couleurs d'éternité.


Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma
Au coin de toi







Au coin de toi




J'ai poussé la porte
Murmuré ton nom
Un silence sans fond
M'a fait escorte.


A l'ombre de ta vie
J'ai contourné l'envie
De te prendre la main
Aller sur ton chemin.


Mes mots étouffés
Sont restés noués
A l'angle de l'absence
M'attendait le silence.


Je me suis heurtée
Au coin de ta mémoire
De mon corps blessé
A surgi l'espoir.




Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma
Au coin de toi
Au coin de toi







Au coin de toi




J'ai poussé la porte
Murmuré ton nom
Un silence sans fond
M'a fait escorte.


A l'ombre de ta vie
J'ai contourné l'envie
De te prendre la main
Et aller sur ton chemin.


Mes mots étouffés
Sont restés noués
A l'angle de l'absence
M'attendait le silence.


Je me suis heurtée
Au coin de ta mémoire
De mon corps blessé
A surgi l'espoir.




Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma
Ile et d'Elle
Ile et d'Elle







Accrochée aux pans
De ma mémoire
Mon histoire
S'étire entre mer et terre.
De la mer surgie
Petite terre blottie
Tu vacilles, résistes
Aux tempêtes de l'âme.
A l'angle de ma vie
Sur l'ombre de tes quais
Je chemine fragile
Hésitante du temps.
Ton silence dit les malheurs
Mon sourire écrit le bonheur.
Je suis toi, tu es moi
Unies par cette union
Sacrée et indicible
Histoire d'île et d'Elle.


Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma







Du bout de mes doigts
J'ai dessiné tes contours
Façonné le jour
Et emprunté mes détours.
J'ai ourlé tes falaises
De l'écume de mes lèvres
Tu t'es dressé fière
Et altière.
Tes couleurs mariées
En une somptueuse palette
Ont défié l'unité
Dominé l'univers.
Surgie des flots
Mon île.


Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma







Au coin toi




J'ai poussé la porte
Murmuré ton nom
Un silence sans fond
M'a fait escorte.


A l'ombre de ta vie
J'ai contourné l'envie
De te prendre la main
Et aller sur ton chemin.


Mes mots étouffés
Sont restés noués
A l'angle de l'absence
M'attendait le silence.


Je me suis heurtée
Au coin de ta mémoire
De mon corps blessé
A surgi l'espoir.




Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma
Terres d'insomnie



Cette nuit,
Sous la douce courbe
De la lune.
Les mots murmurent
L'espace aboli.
Le temps suspendu
A un rayon de lune
A fait surgir l'île.
Sur la portée du temps
Nous avons déjoué
Le silence et rompu
Le fil qui nous retenait.


Nos peurs ont jailli
Mais la clef de la nuit
A ouvert la porte
Des confidences retenues.




Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma

Senteurs




Ombre portée
Soleil voilé
Vent parfumé
Onde ridée.


Sureau sucré
Ajonc doré
Goéland cendré
Roche salée.


Île mordorée
Bonheur donné
Abri bleuté
Âme apaisée.




Paloma GUERAN ( Tous Droits Réservés)

Voir les commentaires

Publié le par Paloma

Sur la lande solitaire
J'ai humé ton parfum
Iodé et senteur d'ajonc.


Ma main a caressé
Ta pelouse maritime
Où l'oeillet côtoie
L'orchidée sauvage.


Tes sentiers brillaient
Sous le soleil généreux
Le bleu de tes criques
Ourlait tes falaises.


Perdue au milieu de l'océan
Tu m'émerveillais, m'envoutais
Mon ombre se portait
Sur toi, mon île, mémoire.




Berceau de mon bonheur
Réconfort de mes malheurs
En ton sein, tu m'espérais
Nous nous étions unies.


PALOMA GUERAN ( Tous Droits Réservés)




Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>